Seuls dans l’immensité du cosmos ? Conférence mardi

jeudi 3 mars 2016
par  Proviseur
popularité : 10%

Conférence par Alain Doressoundiram, Astrophysicien à l’Observatoire de Paris, mardi 8 mars à 17h30

Depuis ce jour d’août 1995 où une équipe de l’Observatoire de Haute-Provence a découvert la première planète extrasolaire autour de l’étoile 51 Pégase, la longue quête des astrophysiciens a trouvé son aboutissement.
Aujourd’hui on connaît plusieurs milliers de planètes extrasolaires. Ces découvertes ont trouvé beaucoup d’échos auprès du grand public, car elles touchent à un sujet qui fait vibrer une corde sensible chez chacun d’entre nous, celle de notre place dans l’Univers. Certes, pour l’instant beaucoup de gros « Jupiter chauds » ont été détectés, mais nous sommes maintenant capables d’observer des planètes semblables à la nôtre, et donc de commencer à répondre à cette question fondamentale, qui est peut-être l’un des plus grands défis de la science actuelle : sommes-nous seuls dans l’Univers ?

Alain Doressoundiram, astronome à l’Observatoire de Paris, est spécialiste du Système Solaire. Il interviendra au Lgm dans le cadre du festival d’astronomie organisé par le Lycée Français de Djibouti et le Lycée Guébré-Mariam, avec la participation de l’Observatoire d’Entoto.

Ses travaux de recherche portent notamment sur les surfaces planétaires, les petits corps du Système Solaire. C’est aussi un expert du traitement de données de masse et d’analyse statistique.
Il enseigne au niveau Licence et Master, ainsi que dans la formation des enseignants.
Il est également fortement impliqué dans les missions spatiales d’exploration du Système Solaire. Ainsi, il est co-responsable d’un instrument sur la mission BepiColombo (mission vers Mercure en 2018).
Il est aussi responsable de MIOSOTYS, un instrument sol installé sur le 2,2 m de l’Observatoire de Calar Alto (Espagne), Co-I sur PHEBUS (BepiColombo), EXOMARS.

Il a publié plus de 90 articles scientifiques dans des revues à comité de lecture, ainsi qu’une centaine de communications dans des colloques.

Il est enfin très impliqué dans les actions de diffusion de la culture scientifique et astronomique vers le jeune public, et l’auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation.

PNG

Deux autres conférences seront données aux élèves, aux professeurs et à quelques invités :

International Astronomic Union

Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique

Facebook de l’Ambassade de France

Article de TV5 Monde sur l’Observatoire d’Entoto

Découverte de la plus lointaine des galaxies



Annonces

Postes à pourvoir

Professeurs résidents (détachés) :
Néant.

En contrat local (recrutement sur place)

Professeur d’éducation physique et sportive (EPS)

Instituteur (trice) possédant une maîtrise parfaite du français (niveau DALF C1 au minimum)