Manifeste pour une jeunesse responsable

Présentation de son livre par S.E. M. Jean-Baptiste Natama
samedi 12 avril 2014
par  Proviseur
popularité : 3%

Vendredi 11 avril S.E. M. Jean-Baptiste Natama est venu au Lycée présenter son dernier livre aux élèves des Terminales ES-L et S2.

L’initiative de ces deux heures d’échanges philosophiques revient aux "jeunes professionnels de la Commission de l’Union Africaine".

Ils ont proposé ce débat autour du “Manifeste pour une jeunesse responsable”, convaincus que cet essai sur l’éthique et la morale pourra servir de boussole à la jeunesse africaine en quête de repères moraux.

S.E. M. Jean-Baptiste Natama en tant que Directeur de Cabinet de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine est un modèle pour cette jeunesse, future élite africaine (c.f. le communiqué de presse ci-dessous).

Préparés efficacement par Rémi Huchard et Karine Delaye-Borr, respectivement professeurs de philosophie et d’histoire-géographie, les élèves de Terminale ont posé de nombreuses questions plus pertinentes les unes que les autres sur des thèmes tels que l’égoïsme et l’altruisme, les valeurs traditionnelles qui ne sont pas toujours des valeurs humanistes, le renouvellement des élites, l’ambition, le travail, le plaisir. Des concepts tels que "l’être humain animal social", le "bonheur altruiste" ou "nature et culture" ont été abordés.

L’histoire et la géographie de l’Afrique ont été évoquées à plusieurs reprises.

Des références littéraires et philosophiques ont émaillé le débat : Montaigne, Saint-AugustinJérôme Ferrari...

Une des citations du livre de Jean-Baptiste Natama a permis de conclure cette présentation, celle d’Henry David Thoreau : "Je ne connais rien de plus encourageant que la capacité incontestable de l’homme à élever sa vie par un effort conscient".

Cette séance, animée par un vrai pédagogue tel que M. Natama, aura contribué à mettre les élèves en condition pour le Baccalauréat, pour leurs épreuves de philosophie et d’histoire-géographie.

A l’image du discours "je fais un rêve" de Martin Luther King, les jeunes de Terminale auront été incités à faire le rêve du progrès, de la justice et de la paix... et à contribuer à le réaliser.

Plusieurs exemplaires du "Manifeste" ont été remis gracieusement au CDI.

Union Africaine : près de 250 élèves du LGM sont des enfants d’employés de cette institution. 29 des 54 pays du continent africain sont représentés au LGM dont 83% des élèves sont Africains.


Documents joints

Communiqué de presse
Communiqué de presse
Avant-propos du livre
Avant-propos du livre

Annonces

Postes à pourvoir

Professeurs résidents (détachés) :
Néant.

En contrat local (recrutement sur place)
Néant.