Délocalisation des TP au LGM !

Compte rendu du voyage en français, en anglais et en images !
vendredi 8 juin 2012
par  Proviseur
popularité : 10%

Sous l’impulsion de M. Simon (professeur de sciences physiques-chimie) et de M. Valy (professeur de sciences de la vie et de la terre), la classe de 2nde3 est partie trois jours en expédition scientifique dans le parc « Suba Forest ». Situé à une cinquantaine de kilomètres d’Addis-Abeba, à flanc de montagne, c’est un des plus vieux parcs d’Afrique ; il date du XVe siècle.

Investigations scientifiques pour vérifier l’âge du parc, mesures de biodiversité dans différents milieux, mesures de pressions (sur les traces de Blaise Pascal) et de température d’ébullition de l’eau à différentes altitudes ; voici donc les différents sujets sur lesquels les lycéens ont travaillé.

Colobes guéréza, loriots d’Abyssinie, lobelias géantes, genévriers pluricentenaires... les élèves ont pu découvrir et observer une faune et une flore unique.

Sur fond de randonnée entre 2500 mètres et 3000 mètres d’altitude, les relevés floristiques, mesures de pression et d’altitude, pédologie et ornithologie feront l’objet d’articles en français, anglais et amharique. Ces données scientifiques seront publiées sur le site de l’établissement.

Le repos du soir s’est accompagné du traditionnel feu de camp sous la pleine lune au chant des hyènes.

Les moments difficiles (eau froide de la douche, pannes de groupe électrogène et courbatures) ont vite été oubliés tant l’enthousiasme de la vie du groupe et les découvertes ont été intenses.

À suivre, des articles scientifiques sur leurs travaux… En plusieurs langues !


Agrandir le plan


Documents joints

Relevé d'expériences
Relevé d'expériences
1re contribution en anglais
1re contribution en anglais
2nde contribution en anglais
2nde contribution en anglais

Annonces

Postes à pourvoir

Professeurs résidents (détachés) :
Professeur des écoles.

En contrat local (recrutement sur place)

Instituteur (trice) possédant une maîtrise parfaite du français (niveau DALF C1 au minimum).

Professeur de SVT possédant une maîtrise parfaite du français (niveau DALF C1 au minimum).

Une assistante d’éducation.